Les sonnets de Nawel et de Mathieu

 

Les élèves de 5ème après avoir étudié un premier sonnet: « Heureux qui comme Ulysse » de Joachim Du Bellay en parallèle avec la chanson de Ridan étudié en éducation musicale, devaient poursuivre le sonnet de José Maria de Heredia «  Les Conquérants » en parallèle du programme d'histoire.

L'explication du premier quatrain, faite en classe, a mené à l'élaboration d'une grille d'évaluation permettant de poursuivre le sonnet sur le thème des conquérants. Le manuel d'histoire a été très utile pour permettre aux élèves de déterminer le contenu de leur poème. Quant à la forme, la séance précédente sur le sonnet a permis aux élèves de se faire une idée précise du travail attendu.

Voici deux exemples de sonnets écrits par les élèves:

 

Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal,

Fatigués de porter leurs misères hautaines,

De Palos de Moguer, routiers et capitaines

Partaient, ivres d'un rêve héroïque et brutal.

 

Conquérants espagnols munis d'armes fatales,

Voulant conquérir de nouvelles terres lointaines,

Pilleurs de richesses, massacrant par centaines

Toutes ces populations subissant un choc frontal.

 

Ces hommes traversent terres et mers avec leurs caravelles

Pour faire du commerce et importer des richesses nouvelles.

Ils dépassent toutes les frontières pour servir leur royaume.

 

Un royaume espagnol cent pour cent catholique

Et même s'il le faut au delà des tropiques

Pour évangéliser femmes, enfants et hommes.

 

Nawel El Haddadi 5ème2


 

Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal,

Fatigués de porter leurs misères hautaines,

De Palos de Moguer, routiers et capitaines

Partaient, ivres d'un rêve héroïque et brutal.

 

N'ayant pu intéresser le roi du Portugal,

Colomb poursuit sa traversée parmi les vagues lointaines,

Il arriva aux Antilles malgré certaines peines

Et il découvrit enfin l'Amérique centrale.

 

Sur ces terres massacrées, provoquées et conquises,

Les conquérants ont obtenu une terre promise :

Ils plantent le drapeau en signe d'appartenance.

 

Ils imposent de suite la religion catholique

Ces conquérants invincibles et héroïques

Finissent par adorer cette terre immense.

 

Mathieu Jourdain 5ème2

 

Retour à la page  "poèmes"

Retour à la page "Nouveautés"

Retour à la page "articles récents"